L’enseignement d’aujourd’hui ne sera plus jamais le même qu’hier. Le visualiseur, cet outil pédagogique d’interactivité, est une preuve concrète de cette révolution en cours. Le tableau noir traditionnellement utilisé présente au jour le jour ses limites face aux nouvelles solutions interactives de présentation. Tableau blanc interactif (TBI), écran tactile LCD ou vidéoprojecteur, c’est au tour du visualiseur de s’imposer dans les usages pédagogiques. Regardons cela de plus près !

Les points forts du visualiseur à l’école

Le visualiseur ou visualisateur est un dispositif smart de zoom numérique doté d’une caméra Full HD (haute définition). Il permet de visionner, de faire défiler une image ou un support de cours sur une surface de projection ou un écran de projection. Il permet de capturer des images et de donner une image projetée de tous objets réels sur un tableau interactif ou un smart notebook interactif.

Dans les établissements scolaires, il facilite la présentation des cours par les enseignants et offre une meilleure qualité visuelle des images aux apprenants. Les élèves peuvent ainsi interagir avec cette gamme d’appareils interactifs. En mathématiques, par exemple, il est possible de projeter des calculs. Il est plus aisé pour vos élèves de faire des présentations des exercices ou d’un exposé dans les salles de classe sans perdre de temps en recopiant à nouveau. Pour une première expérience, vous trouverez de nombreux modèles très intéressants. Il y a par exemple le visualiseur ELMO TX-1 et le visualiseur ELMO L-12iD de la marque Speechi.

Visualiseur et enseignement

Ce site web devrait vous intéresser.

Les atouts de cet équipement sont multiples. Il est la garantie d’une meilleure qualité d’image, et ceci dans les moindres détails. Il s’accompagne en général d’un tableau numérique interactif (TNI) ainsi que d’un vidéoprojecteur. Il est aussi possible d’ajouter un ordinateur à cet équipement pour des annotations et pour des séances d’explications. La tablette tactile peut également se substituer à ces derniers périphériques (vidéoprojecteurs, tableaux blancs) à technologie interactive. En effet, la gamme Lumens de ces appareils présente une riche connectique (port USB, câble VGA, sortie HDMI, etc.) qui favorise son branchement à de nombreux autres appareils. Léger et très pratique, il est facile à transporter et à manipuler. Chaque élève ou enseignant peut lui donner l’orientation de son choix.

Différents modèles de visualiseurs

Une vidéo sur le visualiseur de documents ELMO MX-1

Vous trouverez facilement une gamme variée de visualiseurs qui permettent de répondre à tous les critères. De la version mobile à la version fixe de bureau, tout est pris en compte. La solution mobile a de nombreux atouts. En effet, un tel appareil est transportable entre différentes salles ou au sein d’une classe. Mais pour un usage « sédentaire », il convient de s’intéresser plutôt aux modèles fixes.

Parmi les modèles bien connus, citons le DC-125, le DC-172, le DC-192 et le 3D-101 de la marque Speechi avec des caractéristiques variées. Il y a également le modèle SpeechiCam 7. Ce dernier est une solution pour montrer à nouveau l’importance des manuels et outils classiques d’enseignement. Il est doté d’un capteur d’image haute sensibilité avec huit millions de pixels et d’un éclairage à fonctionnant avec une lampe LED. Cet outil a un poids de 400 grammes et peut adopter de nombreuses formes pour faciliter un meilleur angle de vue.

En dehors des modèles mobiles, il y a aussi la gamme de visualiseurs Lumens qui sont adaptés au monde professionnel, dans une salle de conférence, ou à l’univers des universités. Ce périphérique offre une meilleure précision et présente des capacités de visualisation deux fois meilleure que celles des modèles mobiles. Ils ont un mode de fonctionnement autonome et sont dotés d’un support rétroéclairé. Il faut distinguer deux grandes variétés de visualiseurs mobiles. Il y a le visualiseur de supports comme le PS 752, le PS 760 et le visualiseur de plafond comme le CL 510.